Traiteur Libanais

La cuisine libanaise | Nadcook

Cuisine libanaise

La cuisine libanaise

Avant de commencer, un peu de géographie…

Situé entre l’Est et l’Ouest, le Liban est un carrefour culinaire et culturel par sa position géographique. La cuisine de ses terres est riche, diversifiée et gravée dans son histoire en raison des influences orientales et occidentales. Le Liban est plus précisément un pays du Proche-Orient qui est en grande partie montagneux. Il possède 220 km de côtes dans le bassin levantin (Mer Méditerranée). Il partage ses frontières avec la Syrie (Nord et Est) mais aussi avec la Palestine et l’Israël (Sud). Il y a également Chypre qui se trouve à l’Ouest du Liban.  

Le Liban est un pays multiculturel mais aussi plurilingues. Une culture riche tout comme sa cuisine.

Le climat au Liban fait de sa cuisine une cuisine simple, fraîche et reposant sur les produits du soleil, de la mer et de la terre. La finesse et la sophistication de la cuisine européenne se mêlent aux arômes exotiques des épices du Moyen-Orient. La cuisine libanaise est de toute évidence une incarnation de la cuisine méditerranéenne qui comprend des fruits, des légumes, des poissons frais, de l’ail ou encore de l’huile d’olive.

Un peu d’histoire…

A l’instar de la majorité des cuisines du Moyen-Orient, la cuisine libanaise vient de l’ancien Levant, une région qui est aujourd’hui constituée du Liban, de la Jordanie, de la Syrie, de la Palestine et d’Israël. L’influence du Levant se voit surtout dans l’utilisation des épices comme le zaatar (le thym, largement utilisé dans la cuisine libanaise). De même, le houmous ou les man’ouchés (galettes libanaises) proviennent de la cuisine levantine.

Une histoire culturelle unique a participé au fait que la cuisine libanaise soit la plus populaire de toutes les cuisines du Moyen-Orient. Pendant longtemps, le Liban a été gouverné par des puissances étrangères qui ont influencé les aliments que les Libanais mangeaient. De 1516 à 1918, la présence des Turques ottomans a permis l’introduction de divers aliments qui sont devenus des aliments de base dans l’alimentation des libanais. C’est le cas par exemple de l’huile d’olive, du pain frais, de la baklava (dessert), du laban (yaourt fait maison) ou encore des légumes farcis. Lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918), les Ottomans ont fait face à une défaite qui a permis à la France de prendre à son tour le contrôle du Liban jusqu’en 1946. C’est à cette date que Liban a obtenu son indépendance. La période où les français se trouvaient sur les terres libanaises a elle aussi permit d’influencer les habitudes alimentaires des libanais. En effet, ils ont introduit des desserts comme le flan, une crème pâtissière au caramel datant des années 1500 ou encore des croissants au beurre. Enfin, les libanais eux-mêmes par leurs voyages, ont permis à d’autres cultures de modifier leur alimentation ou de ramener de nouvelles saveurs dans leur propre pays.

Bien que la cuisine libanaise ait subi de nombreuses influences au cours des années, elle a su garder un lien fort avec ses racines. Alors si vous cherchez à goûter à des mets authentiques, gourmands, frais, sains et délicieux, vous êtes au bon endroit. Vous savez, Beyrouth, la capitale du Liban, était autrefois connue sous le nom de « Paris du Moyen-Orient » peut être pour sa beauté et pour sa cuisine qui à l’image de celle de la France, est connue dans le monde entier.

Que mangent les libanais ?

Que mangent les libanais ?

Les libanais ont beaucoup recours aux ingrédients frais, aux herbes et aux épices dans leur cuisine. La menthe, le persil, l’ail, la noix de muscade ou encore la cannelle font partis des assaisonnements les plus courants. Le pain est servi avec presque tous les repas libanais.

D’ailleurs, si nous regardons de plus près ce que les libanais consomment, nous nous rendons vite compte que les fruits, les légumes ou encore le riz dépassent la quantité de viande consommée. C’est un paradis pour les personnes végétariennes ou vegan. Les viandes les plus consommées sont toutefois le poulet et l’agneau vu leur présence dans certains des plats les plus populaires du Liban. C’est le cas du Kebbé (agneau, blé concassé notamment).

Ah… Que serait la nourriture libanaise sans les fameux Mezzés ? Il s’agit d’une variété de plats chauds et froids extrêmement savoureux. Il y en a une quantité astronautique que les libanais ont l’habitude de disposés dans de petits récipients sur toute la table à manger pour partager un moment très convivial. L’houmous (pois chiches, crème de sésame notamment) est l’une des stars de ces mezzés. Il y a aussi les feuilles de vignes farcies, les salades comme le taboulé ou le fattouche ou encore les fatayers (aux épinards et à la viande).

Les plats les plus populaires sont par exemple la moujadara ou les brochettes constituées de légumes et de viandes grillés.

Il faut aussi savoir que les libanais mangent rarement séparément les entrées et les plats. Toute la cuisine réalisée est souvent servie en une fois.

Pour ce qui est des desserts, le climat méditerranéen qui règne au Liban, la chaleur et le soleil font le bonheur des fruits. Le melon, les pommes, les oranges, les mandarines ou encore les figues sont très appréciées des libanais. La baklava souvent associée à la pâtisserie des pays voisins a été revisitée par les libanais en y incorporant des pistaches arrosés de sirop d’eau de rose par exemple. Enfin, Ahwé (café fort) est la boisson nationale du pays mais aussi l’arak (boisson alcoolisée incolore à base d’anis). Ils sont le plus souvent servis avec le dessert.

Nous tenons à ajouter qu’il y a une grande hospitalité envers les personnes au Liban. Que ta visite chez une famille soit prévue ou non, les gens à bras ouverts. Tu es sûre de manger un repas délicieux et rassasiant.

Les traditions autour du repas libanais

La nourriture joue un rôle prépondérant dans la culture libanaise. C’est l’un des plus grands amours des libanais, la clé de leur bonne humeur et de leur bonne santé. Il s’agit d’un élément essentiel de leur vie sociale et familiale. Pour les libanais, rien n’est mieux que les moments partagés autour d’un repas en famille ou entre amis. La cuisine libanaise est délicieuse ce qui fait que ces moments-là sont encore plus exceptionnels.

La plupart des familles cueillent eux-mêmes leurs fruits et légumes de leur jardin. S’ils leur manquent un ingrédient, le souk (marché) peut leur fournir ce dont ils ont besoin. Le pain est lui souvent acheté d’une boulangerie appelée foron. Sur ces lieux, les libanais se retrouvent pour discuter et échanger de manière très conviviale.

L’heure du déjeuner est aux alentours de 14h. Comme nous l’avons déjà vu ce repas risque d’être copieux avec la multitude de spécialités libanaises qui sont servies. Vous trouverez aussi de bons fromages frais mais pas de lait lors des repas comme aux Etats-Unis. C’est plutôt des boissons alcoolisées pour les adultes (bière, vin, arak) ou encore de la limonade, des jus de fruits frais ou jellab (boisson à base de dates et servie avec des pignons de pin) pour les enfants.

Nous souhaitons rendre hommage à ces traditions et à cette cuisine si authentique qu’elle en devient une pure célébration de la vie. Fraiche, colorée et étonnamment diverse. Chez NadCook, traiteur libanais nous valorisons ces saveurs authentiques de la cuisine libanaises en alliant plats traditionnels et modernité. Alors « Sahten ! » comme disent les libanais et qui veut dire « deux fois votre santé ». Vous l’entendrez souvent lors des repas dans les maisons libanaises.

Notre sélection de plats libanais à goûter

Envie d’un petit bout du Liban dans votre cuisine ? NadCook vous propose de grands plats par leur goût et par leurs saveurs libanaises délicieuses. Alors, testez nos recettes que vous allez sûrement adorer. Nous partageons avec vous des photos de différentes recettes qui nous tiennent à cœur. Nous avons voulu le faire parce que nous savons que la cuisine libanaise occupe une place de choix dans le cœur des gourmands et des passionnés de cuisine en France.  

  1. Houmous

Houmous

C’est quoi ? C’est fait à partir de pois chiches cuits et écrasés. Ces pois chiches sont mélangés à du citron ou encore à de la crème de sésame. Les libanais l’apprécient avec du pain libanais et en accompagnement de divers plats traditionnels.

Quel goût ça a ? Déjà le houmous est onctueux et crémeux à la fois avec des arômes de crème de sésame, de jus de citron ou encore d’ail.

  1. Falafel

Falafel

C’est quoi ? L’un des mets les plus populaires du Liban. C’est fait à base de pois chiches moulus et de fèves mélangées à des herbes et épices. C’est un des plats préférés de ceux qui ont choisi de ne pas mettre de viande au menu du jour tout en ayant un apport en protéines.

Quel goût ça a ? Le falafel libanais a un goût si particulier que vous ne manqueriez pas de l’aimer.

  1. Man’ouchés

Man’ouchés

C’est quoi ? C’est un peu comme une pizza en fait. Vous allez adorer. Vous pouvez les garnir de plusieurs ingrédients que ce soit du zaatar (thym), du fromage, des épinards ou encore de la viande persillée. Au Liban, ils sont habituellement consommés au petit-déjeuner et accompagnés d’olives, de tomates ou encore de fromage frais et de thé.

Quel goût ça a ? En fonction de la garniture choisie, elles auront des goûts différents. Elles restent surprenantes en goût par les saveurs goûteuses et méditerranéennes.

  1. Caviar d’aubergines

Caviar d’aubergines (Moutabal)

C’est quoi ? C’est fait à base d’aubergines grillés et de crème de sésame. Cela se mange comme l’houmous au Liban. Ils sont toutefois très différents au niveau du goût. Votre choix sera rapidement fait si vous venez chez NadCook pour essayer de les départager. Vous pouvez aussi ne pas choisir et manger les 2 !

Quel goût ça a ? Le caviar d’aubergines à un goût d’aubergines fumées. Nous vous garantissons que le goût y est et qu’il ravira les amoureux des légumes grillés au barbecue.

  1. Taboulé

Taboulé

C’est quoi ? Apportons un peu de fraicheur à notre déjeuner et/ou diner. Il s’agit d’un mélange de persil, de tomates, d’oignons, d’huile d’olive… Au Liban, cette salade traditionnelle est souvent mangée avec une feuille de salade ou de choux.

Quel goût ça a ? C’est une délicieuse salade grâce à des ingrédients remplis de fraicheur ! Pour ceux qui sont surpris par la quantité de persil dans cette salade, nous allons vite vous changer d’avis.

Voilà, voilà quelques plats/mezzés libanais…N’attendez pas vous en avez déjà l’eau à la bouche. N’attendez pas de planifier un voyage au Liban pour savourer cette cuisine exquise. Vous l’avez juste à côté de chez vous, que ce soit à Saint-Germain-en-Laye ou dans les alentours. Nous vous attendons nombreux sur les marchés de NadCook à Fourqueux (samedis) et à Montfort l’Amaury (dimanches). Vous pouvez bien sûre commander tout ce que vous voulez en nous contactant par mail à contact@nadcook.fr ou par téléphone au 06 09 69 42 15.

Buffets, fêtes d’anniversaires…

Vous souhaitez célébrer un heureux événement ? Vous souhaitez partager un bon moment en famille ou entre amis ? Nous vous parions que sur les tables lors de l’apéro, il y aura au moins de l’houmous ! Eh oui…  Il n’est plus seulement apprécié au Moyen-Orient mais a au contraire une notoriété qui est désormais internationale. Parfois il est même sujet à des débats autour de sa prononciation, alors il s’écrit « hummus » ou « houmous » ? Peut-être que vous aimeriez le savoir avant que vos invités arrivent… Nous, nous pensons que peu importe l’orthographe de ce mot, vous serez 100% d’accord sur son délicieux goût.

HUMMUS OU HOUMOUS ?  

En faisant des recherches, nous constatons que le gagnant est…… HOUMOUS. De manière générale, c’est l’orthographe la plus utilisée dans le monde pour évoquer ce mezzé. Il est privilégié car il se rapproche le plus dans la prononciation arabe ; donc si vous souhaitez mettre en valeur ses origines méditerranéennes alors vous devriez aussi opter pour cette épellation. Vous pouvez aussi pour ne pas rentrer dans des débats interminables dire « purée de pois chiches » ! Parce qu’en réalité, il y a un autre débat qui vient se joindre à celui là… celui sur le pays qui l’aurait inventé ! Pour nous, le choix est vite fait… le Liban.

La cuisine libanaise est-elle saine ?

Fatouche salade libanaise saine

Beyrouth, capitale du Liban, a été classée première au classement des meilleures destinations internationales pour la cuisine. La cuisine libanaise a aussi été classée parmi les 6 cuisines les plus saines du monde ! Et oui… rien ne plait plus à nos papilles que la cuisine libanaise. « Mabrouk » au Liban parce que Beyrouth a battu de grandes capitales reconnues pour leurs gastronomies hors du commun comme Pars ou encore Florence. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que Beyrouth est mise sous les feux des projecteurs pour sa cuisine. Elle fait l’objet de nombreux éloges à l’international.

Cette question est d’autant plus importante que de plus en plus de personnes s’interrogent sur ce qu’il y a dans leurs assiettes. Les plats sont à base de grains entiers, de légumes frais… tout ceci est généralement cuits dans de l’huile d’olive, de l’ail ou encore du jus de citron. Le beurre, la crème ou ce type de matières grasses est extrêmement rares dans les plats libanais. Il faut au moins essayer une fois dans sa vie de goûter à la cuisine libanaise saine et reconnue à l’échelle mondiale !

Dans un restaurant du Moyen-Orient, vous pourrez déguster une cuisine libanaise authentique. Il vaut la peine d'essayer au moins une fois dans votre vie.

Voici quelques raisons concrètes qui font de cette cuisine un choix sain :

  1. Fraîcheur

Les ingrédients proviennent directement de chez les locaux. Ce qui fait que les plats proposés sont pensés en fonction des saisons et de vos besoins. Cette qualité irréprochable vous apporte un maximum de nutriments. Ceci permet aussi de limiter les impacts sur l’environnement.

  1. Épicé

Il y a surtout des épices dans la cuisine libanaise et pas de véritables « sauces ». Cela permet d’atténuer de manière importante les matières grasses. Ces épices sont justement dosées pour des saveurs appétissantes. Il y a par exemple le zaatar (thym libanais) qui est utilisé depuis des siècles au Liban. Certains suggèrent qu’il permet notamment de stimuler le cerveau.

  1. Huile d'olive

Comme nous l’avons déjà dit, l’huile d’olive est largement privilégiée au beurre ou à la crème. De nombreuses études suggèrent que l’huile d’olive réduit le cholestérol et aide à contrôler le taux de sucre dans le sang. Cela contribue ainsi à réduire le risque de diabète ! Elle a même des effets positifs sur la santé de votre cœur.

  1. Amidon

Il n’y pas beaucoup de plats traditionnels à base de pommes de terre ou de féculents. Le riz et les lentilles sont les choix de prédilection des libanais et ils contiennent peu d’amidon. Il y a aussi les pois chiches qui sont connus pour leurs bienfaits notamment le renforcement des os, l’abaissement de la tension artérielle et du taux de cholestérol ou encore la réduction de l’inflammation.

  1. Viandes

C’est l’agneau qui est surtout consommé. Il s’agit de l’une des viandes les plus saines que vous pouvez manger.

Cuisine libanise

La cuisine libanaise, convient-elle aux végétariens et végans ?

La cuisine libanaise comporte une multitude de plats végétariens qui apportent les mêmes bénéfices pour votre santé tout en respectant vos choix alimentaires.

BREF ! Il ne reste plus qu’à essayer chez NadCook traiteur libanais à Saint-Germain-en-Laye et aux alentours. La cuisine libanaise est le paradis des gourmands amoureux de la cuisine saine à base de viandes et/ou de légumes mais aussi des végétariens et végans. Acheter chez NadCook c’est justement garantir que les produits sont frais et respectueux de l’environnement contrairement à ceux vendus en supermarché.

Pourquoi la cuisine libanaise est devenue si populaire ?

Au Liban, l’amour pour la cuisine se transmet de génération en génération. La demande de nourriture libanaise dans le monde augmente considérablement. Chez nous en Europe, dans les grandes villes comme Paris, il y a de plus en plus de restaurants libanais où se rendent de plus en plus de personnes curieuses de découvrir cette cuisine. De même, à Sydney par exemple, aller au restaurant libanais devient une pratique courante pour les résidents de cette grande ville.

L’essor de cette cuisine libanaise est surtout lié au fait que le Liban est multiculturel. Sa cuisine convient ainsi à beaucoup de palais que ce soit à l’intérieur même du pays ou à l’étranger. D’ailleurs, la population mondiale est de plus en plus soucieuse de manger sainement et frais, ce qui a contribué à la popularité de la cuisine libanaise à l’international. Les aliments classiques comme la carotte ou les petits pois sont sublimés par les plats traditionnels libanais qui intègrent par exemple l’huile d’olive comme nous l’avons déjà dit. L’huile d’olive est très saine contrairement à celle d’origine animale. Ajoutez à cela les épices et les herbes, vous avez une explosion de saveurs en bouche. Cela contribue fortement à sa popularité dans le monde entier et elle continuera sûrement à prospérer.

Enfin, tout le monde sait que les libanais sont des commerçants par nature et s’ouvrent beaucoup au monde. C’est cette volonté de partager leurs délices avec les habitants des pays qui les accueillaient qui a sans doute aussi contribué à la popularité de la cuisine libanaise. C’est ce qui fait que de nombreux plats libanais sont familiers aux oreilles de ceux qui ne le sont pas.

Pourquoi la cuisine libanaise est si bonne ?

Nous allons encore nous répéter mais c’est sans doute parce qu’elle s’aligne sur les normes alimentaires saines qui sont actuellement très prisées. Les aliments sont plutôt cuits au four ou grillés et non pas fris. Les libanais incorporent peu de viandes ou de produits laitiers dans leurs plats ce qui va aussi avec les tendances actuelles du végétarisme. Si vous n’êtes pas un grand expert en cuisine mais que les bonnes odeurs vous font craquer, alors n’hésitez pas une seule seconde à contacter NadCook en optant pour ses prestations de Traiteur sur Saint Germain en Laye.

Ce qui fait aussi que les plats libanais soient aussi bons est lié à leurs origines. L’emplacement géographique du Liban et l’influence des pays étrangers ont laissé une place indélébile dans la cuisine du pays. C’est cette multiculturalité qui en fait aujourd’hui sa richesse.

Laisser une commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible. Les champs requis sont marqué. *